L’immigration clandestine

Le phénomène prend d’ampleur de jour en jour. Des hommes et des femmes à peau noire et même des enfants présentant un visage de désespoir, de découragement, de tristesse, de colère etc. Toutes sortes d’émotions mélangées.

Pour ces derniers l’Afrique n’est plus la terre promise. En restant en Afrique pour eux, leur sort est clair. Enchaînés, et emballés par la crise économique, sociale et politique africaine, ces derniers croient ne plus avoir d’autres choix que de partir. Quitter le continent ou mourir.

La pauvreté extrême, le chômage, qui à leur tour engendrent le manque de quoi s’habiller, de quoi manger, de quoi se loger, l’hospitalité, l’électricité et j’en passe.

Mais est-ce que le chemin clandestin pour aller en Europe est-il facile?

Bien sûr que non. C’est bien triste de le dire mais c’est une réalité. Selon certains rapports de l’ONU des milliers de jeunes, femmes et hommes africains meurent dans le méditerranéen en essayant de le traverser.

C‘est bien triste qu’on ne l’imagine. Quelque chose doit   doit être faite pour que nous finissions avec cette pratique. La vie humaine est précieuse. Elle ne doit pas être gaspillée. Toutes ces personnes mortes ont une famille mais elles les quittent pour toujours en allant à la recherche d’une vie supposée meilleure.

 

 

Ils surchargent les bateaux puis au beau milieu de la mer, le bateau chavire puis ils se noient et sont mangés par des requins.

Certaines personnes parmi eux n’arrivent même pas à atteindre le méditerranéen. Car déjà dans le désert ils meurent de soif.

Car ils doivent passer des semaines voire des mois afin de traverser le désert. Pas de l’eau! Pas de nourriture.

La plus part sont pillés et tués par les malfrats. Les centres de détentions libyens regorgent de, nombreux africains migrants détenus comme si ils étaient des prisonniers.

Le chemin est vraiment périlleux .Pourtant c’est jeunes africains sont quand même décidés. A les écouter ils sont tellement déterminés  au point   où on a du mal à croire que quelque chose pourrait les faire changer d’avis.

Les dirigeants africains .

J’interpelle vivement et avec respect tous les dirigeants africains, comment vous vous sentez quand vous voyez ça et vous entendez ça?

L’Afrique est la terre la plus riche de la planète en matière de ressources terrestres, mais elle est la terre sur laquelle les habitants souffrent le plus dans le monde. Quel paradoxe!

Mes très chères autorités africaines, dites-moi, comment se sentirait un milliardaire s’il entend souvent que son enfant va quémander de nourriture chez le voisin qui trouve à peine de quoi manger? Je crois que ce serait une grande honte pour ce père milliardaire. Et que dirait le voisin? «Cet enfant est vraiment bête, il ne sait pas que son père est plus riche que moi. Et il vient quémander de nourriture chez moi ». Si le voisin continue un peu sa réflexion à ce sujet, il va toute suite découvrir que quelque chose ne tourne pas bien entre ce père milliardaire et son fils. Et dans ces conditions, le voisin peu non seulement maltraiter le fils du milliardaire chaque fois qu’il va se pointer à sa porte pour demander à manger. Ensuite, il peut se servir de la mésentente entre le père milliardaire et son fils pour les piller. Chaque fois que je vois, les vidéos filmées présentent des civiles et surtout des policiers blancs entrain de maltraiter voire tuer un noir, ça me rends vraiment triste. Et je me dis, quelle impuissance de la race noire vis-à-vis de celle blanche!

Mes chers dirigeants africains, j’ai la ferme conviction que vous êtes assez sage et assez responsables pour que vos citoyens continuent d’aller clandestinement quémander de nourriture dehors. L’Afrique c’est notre terre. Prenons nos responsabilités.

Mes frères et sœurs

Mes chers frères et sœurs africains et africains migrants et migrants potentiels (e) s, je comprends vos douleurs, vos peines. Je suis conscient que parfois les situations sont compliquées. Et il n’y a ni devant ni derrière. Mais est-ce que ça vaut vraiment la peine que vous preniez le risque de mourir en essayant de quitter votre terre de façon clandestine pour une destination lointaine dans un avenir incertain? S’avez-vous qu’il y a des milliers d’africains dans les pays occidentaux qui arrivent à peine à manger. Et beaucoup parmi eux dorment dans les rues. De nombreux africains vivants en Europe recherchent de l’argent pour s’acheter un billet d’avion pour rentrer en Afrique et ils n’ont pas trouvé depuis des années.

Par ailleurs, mes frères, je voudrais que vous réalisiez qu’il y a également des blancs qui sont bien pauvres que des noirs.

Sortir de votre continent sans savoir chez qui on va, Où on va dormir, qu’est-ce qu’on va faire, et pendant combien de temps, n’est vraiment pas la meilleure solution au problème que vous avez. Vous pouvez réussir en restant en Afrique. Si Dieu vous a créé avec une peau noire alors s’sachez que votre bonheur est quelque part sur la terre africaine. Ne cherchez pas trop loin. Vous pouvez quitter un pays africain pour un autre. C’est toujours votre terre. Là le problème ne se pose. Je ne vous demande pas  de ne pas voyager vers l’occident s’il s’agit d’un voyage officiel et légal pour lequel vous avez tous vos papiers.

Certains parmi vous économisent jusqu’à 500 000 FCFA d’autres 1 000 000 FCFA, pour le voyage clandestin. Mais je vous rassure que si vous prenez cette somme et que vous ajoutez le même courage que vous avez pour le voyage, avec un peu de patience vous allez entreprendre et réussir.

Vive l’Afrique.

Leave a comment